Couverture média lancement !

La semaine dernière fût très occupée pour l'équipe de Fragment! Notre projet a suscité une grande couverture médiatique et nous en sommes très heureux.

Vous trouverez ici un exemple de réponse à notre projet, qui provient d’un reportage effectué par Radio Canada. À la suite de la présentation de notre produit Hommage et de notre compagnie Fragment, une intervention de Mme Luce Des Aulniers est mise de l'avant.

Article paru sur Radio-Canada.ca

Article paru sur Radio-Canada.ca

Mme Des Aulniers, docteure en anthropologie, est une référence (sinon LA référence) dans les domaines de la mort et du deuil. Nous sommes donc flattés qu’elle ait pris le temps de commenter notre produit, après l’avoir bien compris et analysé. Il nous apparaît cependant utile de préciser quelques aspects en ce qui concerne Fragment, puisqu’un court reportage de moins de 2 minutes ne nous donne pas l’occasion de bien camper nos propos.

Chez Fragment, nous sommes tout à fait en accord avec Mme Des Aulniers. Comme elle, nous croyons que les rituels funéraires font partie d’un processus essentiel du deuil et que de compenser l’absence du corps d’une personne décédée par la surenchère d’images peut être très problématique. Nous sommes aussi en accord avec le fait que les rituels doivent aider les endeuillés à cheminer dans leur travail de renoncement à la présence physique.  

 

Nous avons créé Fragment dans l’optique d’enrichir les rituels funéraires en utilisant la technologie et les habitudes de communications modernes qui existent actuellement. Les rituels funéraires significatifs sont importants et il faut trouver des mécanismes modernes pour impliquer toutes les personnes faisant partie de l’entourage du défunt. Un produit comme Hommage Social ne “réinvente” rien, ni ne distance les endeuillés du but principal des rituels funéraires. Au contraire,  nous croyons profondément à l’utilité de ce produit.

 

Dans son commentaire, Mme Des Aulniers mentionne que les pratiques funéraires évoluent, en stipulant que “nous n’exposons plus systématiquement les corps et qu’ils se retrouvent souvent dans une urne”. Le fondateur de Fragment Expérience, David Beaulieu, observe effectivement cette tendance après plus de 20 ans d’expérience dans le milieu en tant que professionnel des rituels funéraires. Une autre tendance observable consiste en ce que de moins en moins de personnes se déplacent physiquement pour assister aux rencontres de familles en présence du corps ou des cendres. En d’autres mots, de moins en moins de gens se sentent concernés lors du décès d’un proche, d’un collègue ou même d’un ami et remettent donc en question l’intérêt de se rendre au salon funéraire. Un simple geste rempli de sens pour les endeuillés, mais systématiquement remis en question par l’entourage.

 

En réponse à cette problématique, nous avons développé la plateforme Hommage Social afin que les familles aient la possibilité d’inviter des contributeurs à un hommage vidéo. Nous croyons qu’une personne qui, de prime abord, hésiterait à se rendre physiquement au salon funéraire, pourrait sentir l’utilité de participer à cet hommage social afin de contribuer personnellement au rite funéraire. Le seul fait d’être invité à participer à une plateforme “virtuelle” confirme le lien réel qui nous unissait à la personne décédée.  Par ailleurs, Mme Des Aulniers craint que l’utilisation du “numérique” n’isole les gens devant leur ordinateur au lieu de vivre ce moment en groupe. De notre côté, nous sommes convaincus qu’il est important d’utiliser les moyens de communication modernes et largement utilisés par la société afin de regrouper physiquement les gens. La communication via les médias sociaux, les courriels ou les messageries privées font indéniablement partie de nos vies. Il nous apparaît incontournable, chez Fragment, d’utiliser avantageusement ces moyens de communication afin de rejoindre et d’inclure le plus grand nombre d’endeuillés possible.

 

Mme Des Aulniers mentionne qu’il est important de ne pas axer le deuil sur le culte de l’individu. Encore une fois, nous partageons son opinion et croyons que Fragment n’est pas du tout en opposition avec cette affirmation, au contraire. Une banque de photos unique créé à partir de souvenirs partagés par de nombreux contributeurs, donne un sentiment d’inclusion et d’appartenance aux rituels funéraires.

 

Fragment Expérience n’a pas comme seul but de mettre sur le marché des produits qui répondent à une demande accessoire aux rituels funéraires; nous souhaitons d’abord et avant tout que l’utilisation de nos produits et services participe à redonner du sens et de la signification à ses événements.


Si vous avez des commentaires ou des questions n’hésitez pas à communiquer avec nous.

 

David Beaulieu